Faut-il vraiment laisser le déroulement d'une animation sous le contrôle de l'apprenant ?

Résumé : Grâce aux possibilités technologiques accrues, l'utilisation d'animations dans les documents multimédia à visée technique ou didactique, est devenue un usage courant. Cependant, les études qui ont comparé « toute chose égales par ailleurs » animations et graphiques statiques montrent que le bénéfices des graphiques animés, loin d'être automatique, dépend des dispositifs d'interaction mis à la disposition des utilisateurs. Sur la base de la littérature, nous proposons que l'usage d'animations qui puissent être contrôlées par l'étudiant (rythme de défilement, direction) allègerait considérablement la difficulté de l'apprentissage. L'objectif de cette étude expérimentale est d'analyser l'effet de la possibilité de contrôler le défilement de l'animation sur son efficacité en termes de mémorisation et de compréhension d'un système dynamique complexe (le potentiel d'action neuronal).
Complete list of metadatas

Cited literature [10 references]  Display  Hide  Download

https://telearn.archives-ouvertes.fr/hal-00016538
Contributor : Mireille Betrancourt <>
Submitted on : Thursday, January 5, 2006 - 5:49:49 PM
Last modification on : Tuesday, September 17, 2019 - 10:36:57 AM
Long-term archiving on : Friday, September 14, 2012 - 4:50:35 PM

Identifiers

  • HAL Id : hal-00016538, version 1

Collections

Citation

Mireille Betrancourt, Nicolas Realini. Faut-il vraiment laisser le déroulement d'une animation sous le contrôle de l'apprenant ?. 2005. ⟨hal-00016538⟩

Share

Metrics

Record views

283

Files downloads

302